De drôle de Champs

De drôle de champs

De drôle de champs

Avec le retour du soleil, le retour du moral… mais pas seulement!!

Ca va faire maintenant 14 ans que j’habite dans la région dont 7 années que je pilote. Pourtant, je n’ai encore jamais eu l’occasion d’aller voler au dessus du bassin d’Arcachon. Il y avait donc urgence à corriger ce tare au plus vite.

Samedi 14 avril, le soleil montre enfin le bout de sa chevelure blonde et monte petit à petit dans ce ciel est bleu azur: il fait beau!! Avec des amis on décide d’aller manger à Saucats. Le pilote choisi une route en respectant à la lettre: « le chemin le plus court est une courbe ».

Une trentaine de minute après notre décollage, on se retrouve à survoler l’Estuaire de Gironde.

« Cet estuaire long de 75 kilomètres et large de 12 kilomètres à son embouchure est le plus vaste d’Europe occidentale, couvrant une superficie de 635 km2.

L’estuaire de la Gironde a une histoire riche grâce à l’importance du commerce maritime qui s’est beaucoup développé. L’influence du port de Bordeaux fut pendant longtemps avérée et attirait de nombreux bateaux. Aujourd’hui encore, la Gironde permet le passage de nombreux navires dont l’immense navire servant de transporteur aux ailes de l’Airbus A380. »

https://fr.wikipedia.org/wiki/Estuaire_de_la_Gironde

Il faudrait que je puisse ralentir le temps pour que je puisse vous raconter toute l’histoire de l’Estuaire tout en poursuivant mon petit voyage. Néanmoins, si l’histoire vous intéresse, vous pourrez trouver des infos sur les sites suivants: http://estuairegironde.net/est/ceg-5.htmlhttps://fr.wikipedia.org/wiki/Estuaire_de_la_Gironde.

Le temps que j’écrive ces lignes, nous voici déjà au dessus de Lacanau. Je ne le voyais pas si petit.

Lacanau

Lacanau

Nous poursuivons notre route au dessus des terres d’Aquitaine. On aperçoit au loin une masse de sable qui s’avance toujours petit à petit dans les terres… C’est la fameuse dune du Pyla. Mais en attendant d’y parvenir, on doit traverser le bassin d’Arcachon. La marrée est basse et le spectacle qui nous est offert est tout simplement splendide, magique… Des couleurs uniques. Je vous laisse apprécier ce spectacle à travers mes petites photos car rien d’autre ne peut le décrire.

arcachon

Arcachon

arcachon

Cap Ferret

Banc d'arguin

Banc d’Arguin

Après quelques petits tours sur place; on se dirige vers notre destination. Le mal au ventre de laisser de telles splendeurs derrière nous… Mais raison d’estomac: les talons commencent à en souffrir… Même vide, l’estomac pèse sont poids.

On arrive à Saucats par le sud. Ce qui nous a permis de voir Mérignac et ses deux immenses pistes (de loin :p). Mais également, on a été attiré par deux champs aux couleurs particulières… On se serait dit dans un dessin animé, chez les Télétoubiz. Juger par vous même:

De drôle de champs

De drôle de champs

Notre estomac bien rempli, on prend le chemin du retour en faisant un petit crochet à St-Emillon:

St-Emillion

St-Emillion

St-Emillion

St-Emillion

St-Emillion

St-Emillion

Publicités

7 réflexions au sujet de « De drôle de Champs »

  1. Salut,

    Les champs que vous avez vu (il n’y a pas encore la photo) ne seraient pas rouge et jaunes pétants ? Si oui, c’est des champs de fleurs pour les fleuristes 🙂 . Mais effectivement, on les voit de très loin tellement ils sont flashy !

    Clément

  2. Ping : Arcachon survol | LF5422's Blog

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s