Trois petits tours puis s’en vont…

Avez vous déjà vu un pilote passer plus de temps dans un train que dans un avion ?!

Malheureusement vous ne pouvez pas répondre « non » à cette question. Pourquoi ?! Venu spécialement de Belfort, j’ai passé 2*8h de train contre 2*2h en avion. Et encore à l’heure actuelle les 4h d’avion ne sont pas confirmées !

L’entrainement d’aujourd’hui m’a permis de tester un matériel tout neuf que j’ai reçu ce jour même :D, c’est t’y pas cool ça :). J’ai nommé un chrono, je suppose que vous savez ce que c’est, je ne vous le décrirai donc pas. Sinon à part ça et quelques autres trucs sans importances (enfin en vol SI), j’ai acheté un computer de vol.  Ah ? On se demande ce qu’est cette chose. Serai-ce ça:

pfff sont nuls ces pilotes, ils utilisent de grosses tours avec moniteur qu’ils embarquent dans leur appareil afin d’effectuer les calculs… ET ils osent changer le nom pour un nom… plus aéronautique; plus classe quoi !!

Et bein, pas du tout, un computer de vol n’est autre qu’une règle .  Oui, une simple règle, son échelle est un peu particulière :D.

Et, comment fonctionne-t-elle ?! Euh sur ce coup là, la notice étant en anglais, j’ai bien peur de mettre toute une vie à la traduire. La vraie question est: aurais-je la chance de l’utiliser avant la fin de ma carrière aéronautique ?

Revenons à notre petit vol de routine. Dans tous les précédents articles, je ne vous ai pas parlé de la tenue d’altitude ! Il faut savoir que pour le TAJP il faut aussi respecter une altitude à +/- 250 ft (pieds, *3,3 pour l’avoir en mètres). L’altitude est choisie par nos soins au sol et est écrite sur notre bloc de navigation. A noter, les pilotes professionnels doivent respecter leur altitude avec une précision de 100 ft; j’en suis encore loin ;).

Maintenant que vous êtes au courant de cet aspect du TAJP, voici ci joint le graphique représentant l’altitude en fonction du temps. La courbe ne représente qu’à partir de 2 250 (2 500-250) ft jusqu’à 2 750 (2 500+250); 2500 étant l’altitude que j’ai choisi pour effectuer ce vol.

Comme vous pouvez le voir, je suis dans les clous !!! Ou devrais-je plutôt dire dans les nuages, mais cette expression n’aurait pas le sens souhaité dans cette situation ! Je suis plutôt content du résultat; en effet, avec des conditions météo particulières, j’ai un peu bataillé, même à l’atterrissage qui pour cette fois ci était plutôt très laid en particulier à cause du vent à décorner les bœufs, environ 25 kt (50 km/h) plus des rafales pouvant être plus fortes et des turbulences dues aux nuages et à la nature du paysage !

Le saviez vous ?

– Savez vous d’où vient l’expression « un vent à décorner les bœufs » ?

> « Ba, un jour il y a eu tellement de vent, qu’un boeufs s’en est retrouvé sans cornes ! » Mhm ouaip la réponse basique que donnerait le premier zigoto venu :D.

> « Un jour, un fermier sort bourré (et on ne sait pas par quoi; mais on ne développera pas sur ce point :p) par un temps de très grand vent; il voit dans son champ une vache sans cornes (normal) qu’il prend pour son boeuf: et s’exclame: « Sacré non d’un steak, ya un d’ces vents que mo’ p’tit boeuf s’en retrouve sans un bois. » D’où l’expression: il y a un vent à décorner les boeufs :D.

Bein, désolé de vous décevoir, en fait l’origine de cette expression vient du fait que les éleveurs décornaient leurs bœufs par grand vent afin d’éviter que la plaie ne s’infecte. Avec un vent fort, les mouches et tout autre insecte qui aiment manger la plaie (=vecteur d’infections) préfèrent se mettre au chaud dans une botte de paille ;).

Ah, on va arrêter ici le petit cours de culture générale et revenir sur le titre de cette article. Voici deux photos prises dans deux endroits différents de mon parcours. Je n’ai pas mis exprès le tracé théorique. La première représente une trajectoire normale, la seconde… une chose bizarroïde, je le conçois. Mais qu’étais je donc en train de faire à ce moment là pour effectuer cette boucle: Aurais-je:

Bou de nav 7

– repéré une superbe fille dans une piscine; d’où les petits tours.

– Esquivé un pigeon par quelques loopings dans différents plans (ox, oy,oz)

– mon stylo est tombé au sol côté passager, et j’ai essayé de le récupérer tant bien que mal

– me suis amusé aux policiers et aux voleurs avec un autre avion

– autres…

Proposez vos hypothèses ou vos réponses :p. Vous aurez la réponse dans le deuxième article qui suivra celui ci ;).

@ Bientôt pour de nouvelles aventures 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s