Un défi, 3 heures de vol et deux rencontres…

Prologue

Souvenez-vous, en 2011, je suis allé à Cannes en avion. Ce fut une expérience, une aventure très enrichissante et vraiment superbe. Depuis ce jour, je suis dans les starting-blocks pour la renouveler!! J’ai d’ailleurs rêvé d’y être allé dans >>cet article<<. Mais il me faut du temps, de bonnes conditions météorologiques, de l’argent et un avion de disponible.

Starting Bloc

Starting Block

Résumons la situation avec ce petit dessin: le caillou en rouge représentant toutes les contraintes m’empêchant de faire ce voyage, autrement dit: temps, météo, argent, disponibilité avion…

Quand vais-je pouvoir y aller? Quand vais-je surmonter ces contraintes? Ou quand vais-je les oublier? Plus tôt que je ne le pense!

L’élément déclencheur… le coup de vent

Voici plusieurs mois que je corresponds avec une charmante hongroise. Nous avons sympathisé et avions prévu de nous rencontrer lors de son séjour en France. Il était prévu qu’elle vienne passer un WE à Bordeaux.

Ce WE approchant à grand pas… nous sommes à J-7 de la rencontre. Je reçois un SMS de sa part me prévenant qu’elle a un imprévu et ne pourra donc pas venir. Elle reste bloquée… sur la cote d’Azur, près de Cannes, à Gassin!!! Ce WE est prévu un très beau temps sur toute la France… y est également prévu le festival de Cannes.

Une idée germe dans mon esprit… L’aventure commence!

Les contours d’un défi

J’ai cours le lundi matin 8H00 à Bordeaux. Dans le même esprit, j’ai également cours le vendredi après midi jusqu’à 17H45. Et tant qu’on est sur les horaires, l’avion, lui n’est disponible qu’à partir de samedi 16H00 et heureusement tout le dimanche.

Trajet

Trajet

Mais, nous pouvons également ajouter à celui ci: le festival de Cannes, le grand prix de Monaco (les qualifications) et St-Tropez.

Pourquoi St-Tropez? Avez-vous déjà fait Cannes->St-Tropez en voiture? Le jour du festival? C’est l’enfer.

Festival de Cannes? Une contrainte?! Mais c’est super le festival, tu vas pouvoir voir des stars?

Haa, les stars, justement, parlons-en! Et comment croyez-vous qu’elles viennent les stars? En bus? En taxi? Non, en jet. Et où atterrissent-ils, ces jets? A Cannes bien évidemment!!! C’est marrant comme un aéroport a une surface limitée :D. Bref, ça peut être compliqué d’y atterrir… et encore, à l’heure de mes réflexions, je n’ai pas lu les NOTAM1. Ces derniers m’apprendrons que le terrain est restreint pour l’occasion: il faut demander une autorisation!

Complexité au niveau de Cannes - toutes ces formes géométriques sont des zones de contrôle

Complexité au niveau de Cannes – toutes ces formes géométriques sont des zones de contrôle

Mais revenons à ce festival, celui-ci va forcement engendrer un petit trafic supplémentaire sur la fréquence de Cannes et donc des avions à surveiller voir même un circuit d’attente.

Tous ces petits défis ne concernent que l’avion… mais comment vais-je faire une fois sur la place?! L’autre partie de ce grand défis!

Des Problèmes!? Que des solutions!

Cannes et son autorisation

J’appelle Cannes. Bonne nouvelle, la restriction ne s’applique pas au VFR. Mais ce n’est pas dit que j’aurai de la place. La taxe n’est pas très élevée…

J’appelle encore d’autres pilotes pour me seconder… Toujours rien!

Notre prise en charge…

Aaaah, le grand défaut de l’avion… C’est qu’on est bloqué là où l’on atterrit. Ensuite nous sommes dépendant des transports en commun, taxi ou amis :D.

L'équipage

L’équipage

Par chance, mon parrain vient nous chercher le samedi après midi et nous offre aimablement son toit. Encore merci à lui!!!

Pour le lendemain, mon parrain n’est disponible que jusqu’à 11H00. Je ferai un saut de puce en avion à l’aérodrome LE LUC LE CANNET, situé près de St-Tropez. Zsofia, viendra m’y rejoindre avec sa famille d’accueil. Le départ se fera de ce terrain… Donc plus besoin des services de mon oncle :).

La réalité… S’adapter, tout un art

Pour immortaliser cette grande aventure, j’ai appelé mon compagnon d’infortune Damien.A —notre rencontre— (il me rejoindra dans d’autres aventures de ce type). Sa passion, la photo et la vidéo. Son métier: Chef monteur de vidéos. Ça tombe plutôt bien non? Dès l’exposition de mon plan burlesque, il a répondu présent. Mais je vous laisse profiter du mariage de ces deux passions, à travers les photos et la vidéo qui illustrent cet article!

Jour J, la météo est toujours bonne. Du vent de face. Il est 9H00 et je suis déjà au club: c’est l’heure de la préparation.

Dans les jours qui ont précédé, après quelques coups de fils: aérodrome, OPEX Militaire, club parachutiste et enfin directeur technique des vols des paras… j’ai abandonné l’idée de poser au LUC LE CANNET. C’est un aérodrome ouvert à l’aviation générale mais il y a des militaires et les contraintes qui vont avec. Mais qu’à cela ne tienne… Je réserve un billet de train aller/retour au LUC LE CANNET!

En plein travail: la préparation

En plein travail: la préparation

Revenons à notre préparation… Je pose mon cul sur une chaise… en face d’une table. J’ouvre mes deux cartes. Mon PC à côté… je prépare ma navigation, prend la météo.

Les grands points de ma navigation: direct Cannes via Montélimar au FL0952. On va s’en mettre plein la vue.

Je suis toujours en train de chercher un co-pilote… Il est 11H00, je continue ma préparation.

Allô? Allô? Cannes? Monsieur, on n’a perdu un terrain!

J’appelle Cannes… Une fois… deux fois… trois fois… toujours rien. Ils sont injoignables. Ils doivent avoir du trafic. Je ne prends pas le risque, je prends mon plan de secours: CUERS. J’appelle mon parrain pour savoir si c’est possible qu’il vienne me chercher à CUERS (1H00 de route). Appel passé et solution validée!

Un pied dans le club, l’autre dans l’avion

12H00… un nouvel inscrit au club. Pilote d’hélicoptère mais débutant avion.

« –Quentin, tu cherches toujours un pilote?
–Oui?!
–Demande lui, il est libre »

me dit Martine, notre secrétaire favorite, en me montrant le jeune pilote à ma droite.

« –Tu es dispo ce WE? Cannes ça t-intéresse??? »
–ah que oui!! »

Mo, co-pilote et moi: de la bonne humeur dans le vol!

Mo, co-pilote et moi.

Et voilà comment on fait de supers rencontres… A peine inscrit, il va déjà avoir le cul dans un avion pour une destination magnifique!!! Et moi? Tout de suite, moins stressé :D. Il n’est pas pilote avion? Qu’importe, un pilote d’hélico sait tout aussi bien naviguer :D.

12H30, le précédent pilote n’est toujours pas revenu avec mon avion. Bon, je prends le temps de me remplir le ventre: je rentre chez moi. Le copilote devait également rentrer pour se préparer. Rendez-vous pris à 14H00.

Et l’aventure ne fait que commencer!

15H00, le plan de vol est activé, le décollage effectué. Cap 109 affiché. Cuers nous voici!!!

Un équipage attentif

Un équipage attentif

Au FL095

Au FL095

A proximité de St-Flour

A proximité de St-Flours – Murat (la ville au centre)

Un ange descend... Seul la compagnie PEYRANI AIRLINE peut vous permettre d'être aussi proche des anges...

Un ange descend… Seule la compagnie PEYRANI AIRLINE peut vous permettre d’être aussi proche des anges…

IMG_5484

Montélimar et sa centrale nucléaire

Montélimar et sa centrale nucléaire

18H30, nous voici posé, moteur coupé, ravitaillement en cours. Nous n’avons que 20min de retard sur l’horaire d’origine. Ce retard est essentiellement du à la composante de vent de face. Mon parrain arrive à ce moment même au terrain -je lui avais dit à quelle heure on décollait :D-… C’est vraiment un coin super ;).

Dans la place... Vallauris

Dans la place… Vallauris

Après un passage à la maison pour y déposer nos affaires, nous voici sur la Croisette… Quelques minutes plus tard, nous sommes dans les bouchons… Normal, me direz-vous. A ceci près que nous sommes… à pied. Quoi qu’il en soit, mon ventre gargouille, celui de mes compagnons aussi! Après s’être exfiltré de la foule, nous voilà dans un très bon restaurant dans une rue parallèle (rue d’Antibes). 3 verres dans le pif, 00H30 passé, nous revoici à la maison. Mais! Je ne suis pas encore couché, maintenant il faut préparer la journée du lendemain!!

La rencontre

J’ouvre mon PC, et mon téléphone que j’avais laissé. Je prends mes messages: changement de plan.

Elle propose de se rencontrer à Toulon. C’est à 20min de Cuers. J’annule mes billets pour LE LUC LE CANNET. Et j’en prends un TOULON-CUERS. J’en ai un à 13H00 et un autre à 15H50. Ce dernier me fait arriver à 16H10 à la gare. Il restera ensuite à rejoindre le terrain d’aviation! Je compte 15min (soyons large). Mon objectif étant de décoller à 16H30 car j’ai des contraintes horaires! Mes camarades aussi. Je n’aurai pas le droit au moindre retard… Les horaires sont justes!

Reste maintenant le problème pour rallier le terrain à partir de la gare, mon parrain n’étant pas là, je choisi le taxi. Je prends 5 numéros différents de taxi, je les enregistre sur mon téléphone pour les appeler demain matin. L’objectif: éviter l’attente, je veux que le taxi me prenne en charge dès la sortie du train. J’adore ça!!!

Zsofia & moi

Zsofia & moi

Pourquoi ai-je pris 5 numéros différents? Parce que seulement le dernier numéro appelé m’a répondu :D. Mon taxi m’attendra à la gare à 16H10. Problème réglé :D. Je dois avouer que j’ai adoré sortir du train, monter dans une voiture et monter dans un avion avec aucune attente entre les deux… une machine bien huilée… à ceci près!

Le grain de sable

« Atterrisseur: G+D serrés et verrouillé, rien devant.
Réservoir: le plus plein sélectionné, ouvert.
Commandes: libres et dans le bon sens.
Batterie: ON — ON
Pompe: ON — ON
Volet: Rentré — … »

Les volets ne rentrent pas. Souvenez vous de ma dernière aventure sur la côte d’Azur… Le même problème! J’appelle le mécano… pas disponible. Le second mécano: indisponible. Le président: indisponible. Le responsable animation… il décroche, mais il est en pleine épreuve de Rallye. Je le préviens juste que je risque d’être bloqué à Cannes.

MCR-4S à Cuers

MCR-4S à Cuers

Mais revenons à ce grain de ##### sable. Je donne mes instructions: il me faut une clé à laine de 10 (de mémoire), et une clé plate. Problème déjà vécu, solution déjà connue! On est parti pour un peu de mécanique. Mon copilote m’apporte le nécessaire et je me mets à la tache. Je démonte la banquette arrière, glisse ma main et essaye de voir où se trouve le problème. Heureusement, cette fois ci ça n’avait l’air d’être qu’un faux contact! Car en trifouillant les fils, j’arrive à remonter les volets. J’essaye de les descendre, sans les descendre complètement, et je les mets en position de décollage. Ça fonctionne. L’opération nous aura fait perdre 30 min.

Près à ravitailler...

Près à ravitailler…

Il est 17H00, et nous voici en train de refaire la procédure de mise en route. La décision est prise, nous allons quand même survoler Saint Tropez! Nous aurons le vent dans le dos pour le trajet retour et nous ne pensons pas monter en niveau de vol (trop grosse perte de temps). Nous décollons…

Saint-Tropez

Mon navigateur me donne les caps pour rejoindre notre objectif… Cuers… Vraiment un très beau coin, j’y reviendrais!!!IMG_5356

Après 10 petites minutes de vol, nous survolons Port-Grimaud. Saint-Maxime à notre gauche et Saint Tropez à notre droite. Nous allons l’enrouler par la gauche pour permettre à mon passager de prendre de jolies photos :D.

Saint Tropez

Saint Tropez

IMG_5354 IMG_5361 IMG_5364

Saint Tropez

Saint Tropez

Après un petit tour autour de Saint-Tropez, nous voici reparti pour Angoulême. La navigation retour se fera tranquillement. Notre altitude plus basse qu’à l’aller nous offre un nouveau paysage… On en prend plein la vue et profitons du calme qui nous est offert… Dimanche fin de journée… personne sur les fréquences :D.

IMG_5415 GOPRO - Extract - LFBU - LFDM (8)

Le Mont Ventoux

Le Mont Ventoux

IMG_5239

Après 3H14 de vol, détour à St-Tropez compris, nous voici enfin posés à Angoulême; il est 20H30. C’est aussi ça le plaisir de l’avion: des distances plus courtes! J’appelle mes covoitureurs:

« Oui, bonjour. Quentin P à l’appareil. Suite à des petits ennuis mécaniques, nous venons de poser. Le temps de passer chez moi prendre mes affaires, et je serai au point de rendez-vous à 21H30. »

Une affaire qui roule. C’est aussi ça le plaisir de l’avion. 21H30, passagers embarqués, et nous voici en route pour Bordeaux… mais cette fois-ci en voiture :D.

Merci à Damien .A pour les photos :D.

———————————————————–

1 NOTAM bulletin d'information d'une plateforme. C'est ici qu'on y lit toutes les dernières restrictions en vigueur, toutes les installations en panne ou travaux sur le site pouvant présenter des dangers à la circulation aérienne.
2 FL095 c'est une altitude pression par rapport à l'isobare 1013hPa. Permet d'espacer les avions. FL095 = 9500 ft avec un altimètre calé à 1013. Dans les conditions du jour (1018hPa), nous étions à un peu plus de 9500 ft par rapport au niveau de la mer.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s