BIA, une passion, des jeunes, un partage…

Affiche-BIA

Si vous suivez ce blog depuis la rentrée scolaire 2013, vous savez alors que je suis « assistant » enseignant BIA. Malgré mon diplôme, je ne me sens pas encore assez à l’aise pour enseigner seul. Et en plus, je n’ai pas pu être présent tous les samedis de cours… mais heureusement que nous sommes bien 4-5 dans l’équipe pédagogique dont notre responsable Gilles, un passionné de l’aviation ET professeur dans l’âme. Les élèves ne peuvent pas espérer mieux comme enseignant :). Toujours le mot pour rire et des idées farfelues!

Mais, nous parlons BIA. Mais êtes vous sûr de savoir ce que c’est? Vous connaissez sûrement la signification de chaque lettre de ce doux acronyme… mais savez-vous ce qui se cache derrière? Mais avant de vous dévoiler les coulisses de ces 3 lettres, nous allons tout reprendre à zéro…

Le BIA: Brevet d’Initiation à l’Aéronautique

Non, le BIA n’est pas un brevet de pilote et non il ne vous permettra pas de piloter quoi que ce soit. Mais alors qu’est ce donc le BIA?

Le BIA est un diplôme de l’éducation nationale. Il s’adresse à tous les jeunes curieux âgés entre 13 ans et 99 ans1, à tous les jeunes désireux de casser les à priori attribués au milieu aéronautique. Il s’adresse à tous les passionnés et plus généralement à tous ceux qui sont soif d’apprendre… dans la bonne humeur.

Mais qu’est-ce qu’on enseigne dans le BIA?

En fait le diplôme du BIA certifiera que vous avez acquis les bases théoriques d’aéronautique. Les thèmes abordés dans le programme du BIA sont proches de ceux enseignés à un pilote privé. Il est certes allégé, mais on y retrouve les 5 modules théoriques que doit connaitre un pilote privé:

  • Mécanique du vol et connaissances générales de l’aéronef
  • Préparation du vol
  • Facteurs humains
  • Communication
  • Réglementation (très allégée)

Mais ce n’est pas tout, le BIA validera une culture générale sur l’histoire de l’aviation: de ces débuts à nos temps modernes.

Des options sont également disponibles:

  • Aéromodélisme
  • Anglais aéronautique
  • Vol à voile
  • vol libre
  • ULM
  • … (je ne les connais pas toutes)

Les épreuves du BIA se présentent en un QCM de 100 questions divisées en 5 thèmes de 20 questions chacun:

  • Connaissance des aéronefs
  • Aérodynamique et mécanique du vol
  • Météorologie
  • Réglementation, Navigation et sécurité des vols
  • Histoire de l’aéronautique et de l’espace

Chaque question est notée sur 1 point. 50 points sur 100 sont exigés pour obtenir le diplôme. Le 0 est éliminatoire sur chacun des thèmes (5 thèmes). L’ensemble des épreuves obligatoires dure 2H30. Les épreuves facultatives durent 30min/chacune et uniquement les points au dessus de 10 sont comptés.

L’examen se déroule à la mi-mai de chaque année.

Les bénéfices du BIA

Avec le BIA et l’enseignement apporté par l’aéro-club d’Angoulême, vous aurez:

  • une connaissance aéronautique qui se représente environ 70% des connaissances requises pour le brevet de pilote privé d’avion ou de planeur.
  • une expérience du vol à moteur acquise tout au long de la formation (quelques heures offertes par le club)
  • une bourse qui viendra s’ajouter aux autres si vous poursuivez une activité aéronautique (confer: comment devenir pilote privé d’avion?)

Mais ça ne s’arrête pas là…

Ah, mais si ça s’arrêtait là, ce serait presque triste. Non, le BIA c’est aussi une aventure humaine avec toute l’équipe pédagogique de l’aéro-club d’Angoulême. Nous nous retrouvons un samedi matin sur deux dans la bonne humeur.

Restaurant Ile d'Oléron

Restaurant Ile d’Oléron – rencontre, concert et rassemblement improvisé

Tu es étudiant, élève, tu es curieux mais tu n’aimes pas (trop) l’école -tu peux aussi aimer l’école :D- ! Le BIA est fait pour toi :D. Chaque cours se traduit par un partage entre élèves et enseignants comme jamais tu ne l’auras vu auparavant. Nous commençons la matinée de cours à 9H00 par un petit déjeuner: croissants, café, jus d’orange et rires sont au rendez-vous.

Ensuite, pour illustrer les cours théoriques, tu auras l’occasion d’aller voir les appareils de trèèèèèès près, t’installer aux commandes et mettre du concret sur tes connaissances théoriques.

A plusieurs reprises dans l’année, un petit vol de quelques minutes sera organisé pour illustrer ce que tu as pu acquérir lors des cours au sol. Et tout ça, toujours dans la bonne humeur avec des profs plus déjantés que jamais!!!

Et pour finir, pour récompenser l’obtention du diplôme, l’aéro-club s’associe à des pilotes (50% / 50%) pour t’offrir un voyage en avion où tu devras:

  1. préparer la navigation (tracer la route sur une carte, prendre les caps, le temps, les altitudes…)
  2. préparer l’avion (masse/centrage/essence/papiers)
  3. prendre la météo
  4. prendre les différents documents réglementaires associés aux aérodromes (savoir si nous sommes autorisés à atterrir)

Lors de ce vol, tu seras le navigateur, celui qui indique la route au pilote. Le pilote quant à lui sera comme un robot que l’on peut contrôler à la voix. Il sera uniquement là pour contrôler la machine et vérifier que tu ne te trompes pas. Parfois, nous sommes un peu joueur et nous te laisserons dans l’erreur…

Restaurant Ile d'Oléron

Restaurant Ile d’Oléron – rencontre, concert, et rassemblement improvisé

Lors de cette navigation, où nous partons à plusieurs appareils, tu verras la France comme jamais tu ne l’auras vue auparavant. Tu goûteras au plaisir des distances raccourcies. En 30 minutes tu pourras te retrouver sur la côte Atlantique, et quelques minutes plus tard à manger un pique-nique avec tous les enseignants, les élèves et d’autres pilotes rencontrés en chemin… comme cela nous est arrivé le 2 mai dernier…


La sortie BIA du 2 mai…

J’ai accepté de consacrer un peu de mon argent et de mon temps pour nos jeunes qui préparent le diplôme du BIA :D.

Lors de la séance qui précédait le vol, nous avons constitué les équipages… enfin, ils se sont constitués tout seul. Le nom des pilotes a été inscrit sur un tableau blanc… 3 tirets en dessous de chaque nom (nos avions ne possèdent que 4 places maximum, pilote compris 🙂).

Bref, un amas de jeunes s’est précipité vers le tableau pour y inscrire leur nom.

Je dois avouer, j’ai bien été servi sur ce coup ci :D. Comme tout gars qui se respecte, j’ai une petite préférence pour les filles :). Mon équipage se composait de 3 ravissantes jeunes filles… les seules du groupe :D. Souriantes et un peu timides. Elles ont bien suivi la navigation… juste qu’elles ne me donnaient pas d’instruction ^^. Oui, je le répète, normalement, sur ce vol, à part tenir l’avion, on ne fait rien!

Rendez-vous pris pour le vendredi 2. Je ne sais toujours pas ce qui est prévu comme navigation.

Une météo incertaine

 La météo a été exécrable toute la semaine… elle est encore le matin du jour J. Nous expliquons lors d’un briefing commun ce qu’on attend d’eux… leur mission du jour.

La flotte, Ile d'Oleron

La flotte, Ile d’Oleron

Ils doivent tout préparer. Nous sommes là pour répondre à la moindre de leur question. Il est 9H00, et à cette heure, ci, le staff des pilotes considèrent que le vol n’est pas envisageable. Nous décidons d’attendre, quitte à partir plus tard que prévu. En attendant, chacun des équipages prépare un dossier de vol:

  • Météo (TAF2, METAR3 des terrains sur le chemin, WRITTEN4 et TEMSI5)
  • NOTAM6
  • Centrage de l’appareil: disposition des différentes masses dans l’avion, quantité d’essence embarquable, quantité et masse des bagages transportables.
  • Cartes d’approche des différents terrains se trouvant sur la route (carte VAC)

Les consignes ont été données, ils peuvent maintenant préparer la navigation, avec l’aide du pilote. Nous procédons par étape, calculons l’essence que nous devons embarquer et sommes enfin parés. Il est 11H30. La décision est prise: NOUS PARTONS.

La météo n’est pas dès plus facile, mais nous pouvons voler en toute sécurité en VFR. Direction l’Ile d’Oleron où le soleil nous attend!

Après 35min de vol, nous voici sur le terrain. Un beau soleil nous illumine. Nous avons tous faim. Un sympathique restaurateur nous ouvre les locaux du club de l’Ile d’Oleron. Nous nous y installons, à l’abris du vent et déjeunons. Chacun partage ce qu’il a emmené et c’est dans une ambiance conviviale que l’on se restaure.

TC160 en patrouille avec un MCR4S - BIA en force

Patrouille de BIA

Le restaurateur, qui ne devait faire son ouverture d’inauguration que le soir même, met en route ses fourneaux et improvise un petit repas: des crêpes à la mexicaine. Dans un contexte chaleureux et sympathique, nous discutons, chantons et… non, on ne boit pas!!

C’est l’heure de partir. Direction Saintes en prenant soin de longer la côte atlantique jusqu’à la hauteur de Royan… Il faut savoir se faire plaisir! C’est avec un ami pilote, aux commandes d’un second appareil, que nous effaçons la route ensemble, en patrouille.

Une erreur de ma part nous fait sortir de notre route initiale. J’ai en effet pris trop tôt le cap pour Saintes. Mais qu’ à cela ne tienne, on profite de l’évènement pour montrer comment on recalcule en cours de route, un cap et un temps: leçon déroutement!!

15 minutes plus tard, nous voici à Saintes où l’on y croise à quelques minutes près l’équipe unlimited de voltige qui venait s’y entrainer. L’escale dure 15 minutes et nous voici sur le chemin du retour pour Angoulême… Les meilleures choses ont une fin. Le prochain rendez-vous, c’est pour une journée entière de révision qui signe du même coup la fin des cours, la fin de l’année BIA… Cette même journée, où moi, je ne pourrai pas être présent, car c’est ce jour là où je rencontrerais Zsofia ^^. Mais ils m’ont pardonné…enfin j’espère :D.

Le plus chanceux des pilotes...

Le plus chanceux des pilotes…

Merci à toute la promo 2014…


Toi aussi tu veux vivre ça? Toi aussi tu veux apprendre? Tu veux faire de nouvelles rencontres? Tu es intéressé par la formation BIA? Ou tu es une fille et tu veux faire ma connaissance? 😀

Rien de plus simple, appelle directement l’aéro-club d’Angoulême. Un coup de fil suffit pour se pré-inscrire. L’inscription finale se fera au mois de septembre, quelques jours avant la rentrée. Mais dépêche toi, les places sont limitées!! L’inscription ne coûte que 10€.

Aéroclub d’Angoulême:
Tél / fax: 05 45 69 88 22 – Du lundi au vendredi: de 14h à 17h30, le samedi: de 9h à 17h30  
Courriel: accueil@aeroclub-angouleme.fr
Web: http://ac.angouleme.free.fr
Accèshttps://goo.gl/maps/NNN6o
Aéroport international Angoulême-Cognac
16430 Champniers

1. En réalité, je ne sais même pas s'il y a un âge limite pour passer le BIA
2. TAF, bulletin de prévision aéronautique précis sur un aérodrome
3. METAR, bulletin d'observation aéronautique sur un aérodrome
4. WRITTEN, carte des vents
5. TEMSI, carte des fronts
6. NOTAM, bulletin d'information sur un aérodrome: on y trouve toutes les informations sur ce qui peut représenter un danger au vol (oiseau, grues, construction, essence, système d'aide à l'atterrissage HS) et tout ce qui concerne la réglementation (terrain fermé, zone restreinte mise en place...).
Publicités

Une réflexion au sujet de « BIA, une passion, des jeunes, un partage… »

  1. Ping : BIA, une passion, des jeunes, un partage… | A poor lonesome pilot… • Fantastic Shot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s