A la recherche du soleil – Une nouvelle Peyranaïade

Une Peyranaïade?! Un festival? Un groupe? Un événement de l’antiquité? Une fête religieuse? NONNN, une nouvelle religion????

Ça fait maintenant déjà deux fois qu’on me sort ce mot… Et le plus drôle, c’est que ce sont deux groupes d’amis distincts, qui ne se connaissent pas du tout qui me l’ont sorti à quelques jours d’intervalles :). Mais qu’est-ce dont???

Le 25 juillet, je décolle pour Montpellier! Objectif: passer prendre l’aqueduc de Millau en photo, suivre le trait de côte au niveau de Montpellier et repartir après avoir fait escale à Montpellier pendant quelques heures où j’y retrouve une amie pour manger.

Aqueduc de Millau

Aqueduc de Millau

Qui dit photos, dit photographe. C’est le WE des Férias de Mont Marsan… Mon photographe attitré y va. Ma sœur travaille, tous mes amis sont indisponibles… Enfin c’était sans compter sur Romain… Romain?! Rappelez-vous, cette Peyranaïade (je vous aide): « Un défi […]« . 30 secondes après que je le rencontre, nous partions pour Cannes pour 24H… REBELOTE!. Ça faisait quasiment un an que l’on ne s’était pas vu. 2 semaines avant le jour J, qui vois-je dans la salle de sport… Romain:

"Hey! [...] Que fais-tu le 25?" 
"Rien"
"Montpellier, ça te dit? On part le matin, on revient le soir."
"CARRÉMENT!"

IMG_0887Budget plié: 4H30 + 30 min de sécurité. 2H00 pour l’aller et 2H30 retour avec un petit plaisir en suivant le trait côtier en face de Montpellier avant de prendre le cap vers la maison, sans oublier le restaurant avec mon amie :). Alors avez-vous trouvé ce qu’est une Peyranaïade? Aller, un autre indice: Panne moteur sur un lac.

Météo se donne en spectacle

Météo se donne en spectacle

La météo sur le chemin de l’aller n’est pas une météo de rêve, mais ça se fait largement. Nous n’avons même pas pu profiter du vent très favorable d’altitude :(. C’était sans compter la magie de la côte d’Azur. Avez-vous vu les Chtis? Ce film décrit la magie du nord :D. Il existe la même chose avec le sud: passer une frontière invisible, la météo change!!! A Millau, le ciel était encore un peu parsemé de nuages, mais quelques minutes après: une tempête!!! Oui, je vous jure, une tempête bien connue sur la côte d’Azur, surtout au niveau de Montpellier; un nombre incalculable de mort. Des morts tout en blanc: c’est la tempête de ciel bleu. Plus un seul nuage en vu :).

Aqueduc Millau

Aqueduc Millau

A Millau nous avons commencé à prendre une altitude de croisière sympathique pour profiter du vent favorable. Nous avons pu accélérer et voler à 300Km/h :D. Moins de 2H00 de vol après notre décollage d’Angoulême, nous voici sur l’aérodrome choisi. Ce n’est pas Montpellier même, mais un petit terrain où peuvent se poser des Canadairs, et où il n’y a pas de taxe.

Un belge pour balancer de l'eau sur les feux :)

Un belge pour balancer de l’eau sur les feux 🙂

On finit par prendre un taxi pour aller en ville… La prochaine fois, j’atterrirai sur le terrain de Montpellier, la taxe compensera largement le prix du taxi xD. Je mange avec Emma dans un restaurant où parait-il les stars s’arrêtent :). Après une visite éclaire de la belle Montpellier (c’est vrai que c’est une belle ville 🙂). Je rejoins Romain à 17h00. On se boit un petit verre en terrasse histoire de marquer le coup, et on rappelle notre taxi pour rentrer.

En pleine ville :)

En pleine ville 🙂

On « check » la météo: vent contraire en altitude!!! Je voulais faire le retour à raz du sol pour profiter du paysage. Il se fera à 150m en suivant le relief: comme je l’avais prévu. Mais avant, on demande l’autorisation de suivre la côte jusqu’au sud ouest de Montpellier.

trait de cote

Tracé GPS – trait de cote

Le retour se fait sans encombre, sauf peut être le vent contraire que l’on a pris de plein fouet pendant quelques minutes. Nous avons volé à 140km/h au lieu de nos 215 habituel. Le relief près de Montpellier passé, on a replongé à raz du sol pour récupérer une vitesse un peu plus acceptable: entre 185 et 200 Km/H :). Avec notre altitude relative basse et un soleil rasant, nous avons pu prendre des photos assez sympathiques :).

Tout d’abord au départ du terrain, nous avons survolé le village d’Emma: La Grande-Motte

20150725_grandemotte_5

La Grande-Motte

Ensuite, comme le montre notre tracé GPS, nous avons suivi la côte…

Montpellier

Montpellier

Montpellier au loin

Montpellier au loin

20150725_mediterranneeauto_4

Puis nous avons remis le cap pour Angoulême et avons survolé des zones désertiques, et de jolies autres surprises…

Nord-Ouest de Montpellier -cf trace GPS

Nord-Ouest de Montpellier -cf trace GPS

20150725_paysage_11

20150725_paysage_21

Bref, cette petite Peyranaïade m’a permis de franchir un nouveau petit cap, celui des 300 heures :). Elle m’a également permis de fixer un nouveau objectif, une nouvelle aventure dans ma folie du vol: la prochaine aventure sera un vol come back à Annecy avec Romain et peut être une halte à Lyon. En attendant, il va y avoir une petite aventure en Suisse et surtout une expédition en Corse!!!

Toute l’aventure a été filmée. Des passages se retrouveront dans ma prochaine vidéo :). Enjoy!

IMG_1186

Aaaah, pour revenir à notre Peyranaïade, on pourrait traduire cette nouvelle religion par:

"Aller loin, sur un temps très bref, pour voir quelqu'un juste quelques heures, voir même quelques minutes."

L’aviez-vous deviné?

Publicités

Une réflexion au sujet de « A la recherche du soleil – Une nouvelle Peyranaïade »

  1. Ping : Video Without Title – 2015 flights resume | A poor lonesome pilot…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s