Amerrissage en Méditerranée – le départ


Corse, paysages atypiques, plage de sable fin, accent typique et caractère Corse… explosif. La Corse, c’est une destination que tout petit pilote privé se promet de faire… Mais la Corse, à côté de ce beau tableau, c’est aussi un vol corsé, une traversée maritime, des reliefs à passer, une météo pas toujours évidente.

La première fois où j’y suis allé, j’ai profité d’être à Cannes avec mon petit coucou, pour aller jeter un coup d’œil timide sur le paysage Corse… Nous n’avions pas dépassé Calvi, et j’étais accompagné d’un pilote plus expérimenté… Je ne me sentais pas de le faire seul ;). C’était il y a 4 ans maintenant >>Premier vol en Corse<<.

Il y a trois mois, mon père me demande si ça m’intéresse d’aller en Corse. Évidement, je dis oui. Je pose mes vacances en conséquent. L’avion est réservé 2 mois à l’avance pour 5 jours: du 15 août au 20 août… En plus, avec un peu de chance, mon frère sera rentré de Chine et viendra avec nous.

Le programme

La plus part du programme qui est résumé ici a été planifié au dernier moment (local, baptême). Je n’expose que le plan théorique, tous les changements du jour même n’apparaissent pas (sinon, ce n’est pas drôle).

  1. planningDécollage samedi 15 août, 9H00
  2. Petit tour d’avion en local avec des amis sur place lundi 17 août, 10H30
  3. Repas avec des amis (dont un nouveau pilote :D) le lundi 17 août, 12H00
  4. Décollage pour Propriano mardi 18 août à 10H00
  5. Décollage de Propriano pour Figari & ravitaillement le mercredi 19 août, 9H00
  6. 3 tours local de 30 minutes avec des amis en visite en Corse le mercredi 19 août, 10H00
  7. Décollage de Figari pour Cannes le mercredi 19 août, 16H45
  8. Décollage pour vol retour Angoulême, jeudi 20 août, 11H00

Quand on part en petit « coucou », c’est toujours un peu l’aventure… Mais quand en plus, il y a des événements qui sont programmées à plusieurs… alors là, ce n’est plus une aventure, mais une véritable expédition.

Lire la suite