Ligne directe Angoulême – L’Ile d’Yeu est inaugurée

Un super soleil illumine ce début de journée. Tempête de ciel bleu à l’horizon.

Dring Dring Dring… ah, le téléphone

– Oui.

– Je crois que je suis arrivée chez toi :D.

– Je t’ouvre, entre.

Ma co-pilote est arrivée. L’équipage pour le vol EY02 est au complet. Il est 08.00 et nous nous dirigeons vers l’aérodrome d’Angoulême. On sort notre monture blanche marquée d’une écriture bleu cyan: « aéro-club d’angoulême« . Nous nous installons dans le cockpit… Je démarre le 12 cylindres en ligne et laisse les tympans de mes oreilles vibrer en choeur avec le ronronnement du moteur. Je pousse la manette des gaz avec toute la délicatesse qu’elle nécessite. Nos oreilles peuvent profiter du doux bruits des 2000 CV sous le capot… ah, arrêtons de rêver. J’actionne la manette des gaz pour solliciter les 100 malheureux chevaux du moteur pour rouler à la pompe. Avec l’aide de Jéromine, je fais le plein. Je positionne l’appareil prêt à embarquer les passagers.

Il est 9h00, je sors la météo. Elle est nickel, on ne peut pas rêver mieux. On est samedi, l’alerte orange Canicule est déclarée pour ce samedi 18 août. Pour cette raison, Peyrani Airlines propose une ligne direct vers une île paradisiaque pour échapper à la main trop chaleureuse de la canicule. Nos deux heureux pax arrivent à l’heure… Il est 9h25. Le décollage est prévu à 9h30.

Après un petit vol sans histoire, et une co-pilote très performante, nous arrivons en vue de La Rochelle.

La Rochelle et le pont de Ré

Pour le moment, tout le monde à l’air de ne pas être malade

Equipage et passager

Les minutes s’écoulent. Ma copilote pilote… Je profite de la vue qui m’est offerte: les Sables d’Olonne à ma droite. Tient on passe le cap, on se met en virage pour suivre la côte. On peut apercevoir notre objectif: l’Ile d’Yeu!! Voici, encore à ma droite, Saint-Gilles Croix de Vie. On débute notre traversée. On est à 5500 pieds.

Et dire que je vais remettre ça… en Jodel 5 jours après… Mais continuons :D.

On nous demande de contourner l’île par le nord. On s’exécute et on en profite pour mitrailler Port Joinville :D:

Ile d’Yeu… Côte Nord

Port-Joinville

après avoir posé l’appareil en 3 et rejoint le parking overbooké, on marche pendant 30 minutes jusqu’à la ville. Les vélos ne pouvant pas être déposés à l’aérodrome. On mange au resto habituel et on va chercher nos vélos. Une grosse journée vélo s’en suit. Le vent souffle, le soleil tape mais piège… on ne ressent pas la chaleur. Sur le continent, canicule avec plus de 35°C au compteur. Nous on s’en sort plutôt bien avec un petit 25 :D. Quoi qu’il en soit… nous sommes tous grillés!!!!

18h45, nous voici à l’aérodrome. Je règle la taxe et j’apprends par la même occasion que toutes les structures de l’île sont saturées. C’est un WE a forte affluence. On se demande pourquoi, sûrement à cause de l’alerte canicule xD. Quoi qu’il en soit, on décolle et passons les Sables d’Olonne, de nouveau La Rochelle et l’île de Ré pour ensuite arriver à Angoulême après 1h15 de vol.

Sables D’Olonne

Sables D’Olonne

La journée se termine enfin, il est 20h30 et tout le monde est très fatigué! On va tous bien dormir :D. Moi je remets ça dans 5 jours, mais je ne le sais pas encore et c’est une autre histoire :D!

Encore merci à mes passagers Luca et Mélissa ainsi qu’à ma copilote pour cette super aventure :D. Et vive la biaffine ;).

Vous pouvez retrouver le planning et la destination l’Ile d’Yeu sur Selldream.wordpress.com.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s